Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 Novembre 2018

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

La campagne Centraide bat son plein dans la Vallée

Campagne Centraide BSL

©Photo Gracieuseté

L’équipe de la campagne Centraide Bas-Saint-Laurent 2018 incluant la co-présidente, madame Chantale Lavoie, ainsi que l’ambassadrice locale, Karoline D’Amours.

Alors que la campagne Centraide du Bas-Saint-laurent a été lancée au début octobre, la Vallée se mobilise une fois de plus pour briser le cycle de la pauvreté et de l’exclusion. Ce sont six organismes matapédiens qui prennent part à la campagne Centraide co-présidée par madame Chantale Lavoie, préfet de la MRC de la Matapédia.

Centraide a pour mission de recueillir et investir des fonds dans les organismes communautaires locaux de chaque secteur du Bas-Saint-Laurent afin d’aider les gens en difficulté ou en situation de crise. Selon Eve Lavoie et Sylvain Roy directeurs généraux de Centraide Bas-Saint-Laurent et KRTB, les gens dans le besoin sont plus nombreux que la croyance populaire. « Dans la région du Bas-Saint-Laurent, 1 personne sur 5 a recours aux services offerts par les organismes communautaires soutenus par Centraide », ont-ils indiqué dans un communiqué.

Dans la Vallée de La Matapédia, Centraide s’allie concrètement à cinq organismes soit le Centre d’Action Bénévole, les grands Amis de la Vallée, Rayon de partage en santé mentale, le Centre Éclosion de Causapscal ainsi que Moisson Vallée. L’an passé, la campagne avait permis d’amasser plus de 63 000 $ dans la Vallée. Centraide avait presque doublé le montant pour le redistribuer au sein des organismes matapédiens qui supportent les gens dans le besoin.

La population est d’ailleurs invitée à contribuer et à participer aux activités de financement de ces organismes locaux. Notons que la Galette Centraide sera de retour cette année vers la fin novembre. Les galettes seront distribuées dans les points de vente des villes de Sayabec, Amqui et Causapscal. La soupe populaire reviendra également du côté de Moisson Vallée le 14 novembre prochain. Le Centre Éclosion de Causapscal fera pour sa part du porte-à-porte tout comme l’organisme Rayon de partage. Les grands Amis de la Vallée feront, quant à eux, de l’emballage au Maxi d’Amqui à la mi-décembre.

Notons que l’ambassadrice locale de la campagne Centraide, madame Karoline D’amours pharmacienne co-propriétaire du Brunet à Amqui, s’associe à la campagne pour une deuxième année consécutive. La Matapédienne et ambassadrice de la Vallée souhaitait soutenir sa communauté et venir en aide aux gens de sa communauté de façon concrète.

« Je sais que cet argent est réinvesti localement. Les gens qui font appel à Centraide sont aussi des clients bien souvent. C’est une façon de redonner à la communauté et de soutenir les jeunes comme les personnes âgées. C’est une clientèle, souvent silencieuse, qu’on côtoie à tous les jours », a-t-elle exprimé.

Madame D’Amours a d’ailleurs instauré quelques moyens de financement pour Centraide dans son propre commerce. L’argent des sacs de plastique est entre autres remis entièrement à Centraide.

À propos de Centraide

Au Québec, on compte 13 Centraide autonomes, gérés par des conseils d’administration indépendants et représentatifs de leur communauté. Chacun recueille et investit sur son territoire afin d’agir efficacement sur la pauvreté et l’exclusion sociale. Ils soutiennent ainsi 1500 organismes et projets communautaires qui aident et réconfortent 1,5 million de personnes vulnérables dans la province.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média