Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 novembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Marianne St-Gelais inspire les jeunes Amquiens

marianne st-gelais

©Photo Gracieuseté

Marianne St-Gelais s'est rendue à l'aréna afin de rencontrer les petites patineuses de vitesse et répondre à leurs questions.

MOTIVATION.La triple médaillée olympique, Marianne St-Gelais, en a inspiré plus d'un lors de son passage dans la région où elle a présenté une conférence sur les réussites et les défis auxquels elle a dû faire face tout au long de son parcours professionnel.

La patineuse de vitesse de 28 ans a eu droit à une audience d'une centaine de personnes à la salle Jean-Cossette pour cette conférence qui n'avait rien de banal. D'ailleurs, les jeunes du Club de patinage de vitesse d'Amqui ont particulièrement apprécié la visite de la vice-championne du monde à l'un de leurs entraînements. Avoir un tel modèle sous les yeux, accessible et prête à répondre à toutes les questions a instantanément mis des étoiles dans les yeux des petits patineurs.

Le parcours de Marianne St-Gelais a commencé de façon inattendue alors qu'elle a été approchée par une voisine, lui demandant de s'inscrire au Club de patinage de vitesse de Saint-Félicien, qui était menacé de fermeture, faute de participants. Ce sera le début d'une grande aventure ponctuée de participations aux championnats canadiens puis au championnat du monde junior. Après quelques années sur le circuit international, elle participera à ses premiers Jeux Olympiques à Vancouver où elle remportera ses premières médailles d'argent. Elle sera ensuite des Jeux de Sotchi puis de Pyeongchang.

Cette conférence organisée par la SADC de La Matapédia avait pour but de motiver les jeunes à suivre leurs rêves mais également de soutenir la persévérance scolaire. « La réussite éducative doit être au cœur des valeurs de notre collectivité et cette culture doit s’enraciner dans notre milieu. Nous avons tout intérêt, dès le primaire, à soutenir et à contribuer au développement d’une jeunesse compétente », a expliqué le directeur général, Guy Côté.

D'ailleurs, les recettes de 1 350 $ provenant de la conférence de Marianne St-Gelais ont été remises à Opération Septembre, un projet de la Matapédia ayant pour but de faciliter le passage des jeunes du primaire au secondaire notamment en outillant les élèves avec un sac de fournitures scolaires, en leur préparant un accueil à la Maison des jeunes et en permettant aux parents d'être au parfum de ce qui se déroule à l'école via une page Facebook.

Au total, la SADC de La Matapédia a remis plus de 30 000 $ pour différentes initiatives en lien avec la persévérance et la réussite scolaire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média