Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 Novembre 2018

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Pascal Bérubé participe au livre sur Jean Lapierre

Pascal Bérubé et Jean Lapierre

©Photo Gracieuseté

Pascal Bérubé en compagnie de l'ancien commentateur et homme politique, Jean Lapierre.

Le député de Matane-Matapédia et chef du Parti québécois par intérim, Pascal Bérubé, a contribué à la rédaction du livre « Salut Salut! - Jean Lapierre, un homme du peuple » lancé le 30 octobre dernier soit près de trois ans après la mort de l’ancien politicien et chroniqueur politique.

La journaliste et auteure Marianne White a relevé le défi d’écrire un ouvrage portant sur Jean Lapierre, l’homme politique décédé en mars 2016 lors d’un écrasement d’avion aux Îles-de-la-Madeleine emportant plusieurs de ses proches également. Pour souligner les 40 ans de carrière et le parcours du Madelinot à travers un livre, l’écrivaine s’est dotée de collaborateurs tels que Pascal Bérubé.

Monsieur Bérubé a donc accepté de rédiger une lettre qui témoigne de sa relation privilégiée avec le défunt commentateur politique. Cette lettre, qui apparaît dans le livre aux pages 209 à 213, débute avec une phrase bien connue et associée à Jean Lapierre, « Salut, Salut Jean ! ». Bérubé mentionne également la relation amicale qui est née entre les deux dès leur premier contact en 2002 alors que Pascal Bérubé était président du Comité national des Jeunes du Parti Québécois.

« Je crois avoir été l’élu du Parti Québécois avec lequel tu avais le plus d’échanges et de liens. Certains l’apprendront peut-être ici. Il était question de politique, bien sûr, mais aussi de sujets de tout ordre et de nos vies personnelles. Que ce soit tôt le matin avant ton indispensable chronique radiophonique ou le soir lorsque tu débarquais au Château Laurier de Québec pour venir prendre un verre avec moi, tu ne manquais jamais une occasion de jaser. Dans les rassemblements du PQ, tu me demandais de t’aider à décoder ce qui s’y passait, même si je savais bien que tu avais tout compris ! Et cela, parce que tu connaissais bien la politique et ses artisans, et aussi parce que tu respectais les élus, ceux qui, selon toi, avaient eu le courage de placer leur face sur un poteau », a offert Pascal Bérubé comme témoignage dans le livre sur Jean Lapierre.

Rappelons que Jean Lapierre fut autrefois député, puis ministre des Transports du Canada sous le règne de Paul Martin. Monsieur Lapierre a mené une carrière politique mais également médiatique à titre de chroniqueur politique à la télévision comme à la radio.

Le député Pascal Bérubé a également mentionné les circonstances de son dernier contact avec monsieur Lapierre.

« Le jour de ton décès, je t’ai envoyé un texto à 12 h 30 pour t’offrir mes sympathies suite au décès de ton père. Pour la première fois, la réponse s’est fait attendre. Et elle n’est jamais venue. » a-t-il révélé à la fin de sa lettre, visiblement affecté par la perte de monsieur Lapierre. Il conclut son témoignage dans le livre en le remerciant pour son amitié.

Notons que Jean Chrétien est le seul homme politique ayant refusé de collaborer à la rédaction du livre sur l'ex-chroniqueur politique. Le livre sur Jean Lapierre publié par les Éditions du Journal est en librairie depuis le 31 octobre.

Commentaires

2 novembre 2018

Clermont Boucher

Très bel écris pour un ami.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média