Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 Octobre 2018

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Une nouvelle entente menace la relève agricole matapédienne

Une nouvelle entente menace la relève agricole matapédienne

©Photo Gracieuseté : Daphné McNicoll

Une ferme laitière et sa relève.

Un nouvel accord commercial entre le Canada, les États-Unis et le Mexique soulève une grande inquiétude chez les producteurs agricoles de La Matapédia. L’entente signée le 30 septembre dernier cèdera entre autres 3,59 % du marché laitier canadien aux concurrents américains ce qui pourrait représenter des pertes de revenus importantes pour les producteurs locaux.

Cette concession du gouvernement du Canada est perçue comme une menace pour le marché laitier canadien mais également pour plusieurs producteurs de la région. Pour Nicolas Demers, producteur laitier sayabecois, cet accord fragilisera la gestion de l’offre et fera mal à l’industrie laitière locale.

« C’est une terrible de brèche dans notre système de gestion de l’offre qui avantagera assurément les producteurs laitiers américains au détriment des producteurs d’ici qui auront encore plus de difficulté à se tailler une place. On ne pourra pas concurrencer les Américains qui n’ont d’ailleurs pas de normes aussi strictes que nous en matière de qualité du lait. », a-t-il exprimé.

Selon le jeune agriculteur matapédien, cette décision représente non seulement des pertes en termes de revenus mais aussi au niveau de la relève. « L’avenir ne s’annonce pas prometteur pour notre secteur d’activité. Ceux qui pensaient vendre, ils vont vendre! », a-t-il indiqué.

Rappelons qu’Ottawa a cédé plus de 8% du marché laitier canadien à des producteurs étrangers depuis les derniers mois. Le gouvernement canadien prévoit cependant indemniser les producteurs laitiers qui seront touchés. Monsieur Demers indique toutefois qu’une infime partie de ces producteurs parviennent normalement à bénéficier des subventions gouvernementales.

Une image revendicatrice propulsée par la Fédération de la relève agricole du Québec circule notamment sur les réseaux sociaux en ce moment. La mention « Notre relève et votre agriculture sacrifiées » figure sur l’image où l’on peut également apercevoir le pied de Donald Trump écrasant une terre agricole. Plusieurs internautes ont d’ailleurs utilisé l’image comme photo de profil.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média