Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

06 novembre 2017

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Pierre D'Amours succède à Gaëtan Ruest à la mairie d'Amqui

©Photo TC Media – Jean-Philippe Langlais

ÉLECTIONS. Conseiller depuis les quatre dernières années à Amqui, Pierre D'Amours devient le nouveau maire, succédant ainsi à Gaëtan Ruest qui aura occupé cette fonction pendant 19 ans.

La victoire a été plus que convaincante du côté de Pierre D'Amour. Il a récolté 1 843 voix, contre 504 pour son adversaire Jocelyn Couturier.

Si on travaille différemment, je pense qu'on peut avoir de meilleurs résultats. -Pierre D'Amours

« Quand je me suis présenté, j'avais l'intention de gagner cette campagne. Je suis très fier et je remercie les citoyens et citoyennes d'Amqui qui me font confiance. Je remercie aussi les gens qui m'ont invité à poser ma candidature », souligne M. D'Amours.

M. D'Amours, qui avait ciblé trois enjeux prioritaires soit l'emploi, le maintien des infrastructures et la consolidation des services publics, rappelle qu'il ne souhaite pas se lancer dans de gros projets onéreux. « Il faut organiser notre travail et y aller avec des choses qui font déjà partie de notre milieu. Il faut trouver des façons pour améliorer nos processus en termes de développement économique, entre autres. Si on travaille différemment, je pense qu'on peut avoir de meilleurs résultats. »

Le maire élu affirme que les quatre dernières années à la table du conseil lui ont permis de se familiariser avec les rouages de l'administration municipale. « Les gens qui me connaissent doivent s'attendre à ce que je continue à travailler de la même façon que je l'ai fait comme conseiller », ajoute M. D'Amours, qui souhaite interagir rapidement avec les autres élus municipaux dans le but de créer une cohésion.

Conseillers

Le nouveau conseil municipal d'Amqui se veut un mélange d'expérience et de nouveauté. Trois des six sièges sont occupés par des conseillers sortants soit Normand Boulianne (2), Égide Charest (4) et Richard Leclerc (5). Sarah-Josée Fournier (1), Michel Germain (3) et Sylvie Blanchette (6) font leur entrée au conseil.

Cette nouvelle dynamique semble plaire au nouveau maire élu. « On a quelque chose d'intéressant. Les compétences sont diversifiées. Dans un dossier, lorsqu'on a des séances de travail assez intense, il faut avoir une préparation personnelle par rapport à un enjeu. Par la suite on met ça sur la table. Le processus d'un groupe de travail c'est d'accepter d'influencer et d'être influencé. Si on fait ça, je demeure convaincu qu'on va prendre de bonnes décisions pour Amqui », souligne Pierre D'Amours.

M. D'Amours compte se mettre à la tâche rapidement puisque le conseil devra bientôt travailler sur le budget 2018. Le nouveau conseil siègera pour la première fois en séance publique le 20 novembre.

Jocelyn Couturier satisfait de sa campagne

Voulant proposer une alternative aux électeurs d'Amqui, Jocelyn Couturier se dit tout de même satisfait de sa campagne électorale. « Je suis un peu déçu du résultat, mais quand même content de mon expérience. Lorsqu'il n'y a pas d'opposant, il n'y a pas de démocratie qui s'exerce. J'ai fait mon possible comme citoyen pour qu'il y ait un exercice démocratique à la mairie et j'en suis très fier. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média