Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 Novembre 2017

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Des travaux dans les sept chiffres à l'école Armand-Saint-Onge

Des travaux dans les sept chiffres à l'école Armand-Saint-Onge

©Photo TC Media – Jean-Philippe Langlais

AMIANTE. Bien qu'il soit impossible pour l'instant de chiffrer avec exactitude le coût des travaux visant à retirer l'amiante retrouvé dans les conduits de ventilation de l'école Armand-Saint-Onge d'Amqui, les opérations devraient se chiffrer en millions de dollars.

« Je ne suis pas une experte, mais ça peut aller peut-être dans les 2 M$. Ça peut aussi être un petit peu plus. Avec tout ce que cela a occasionné en déménagements, en nettoyage dans les locaux… si on additionne tout cela, on ne se trompe pas en disant que ce sera une question de millions », confirme la présidente de la Commission scolaire des Monts-et-Marées, Céline Lefrançois.

On ne se trompe pas en disant que ce sera une question de millions. -Céline Lefrançois

Mme Lefrançois souligne toutefois que le coût de ces travaux n'aura pas d'impact sur le compte de taxes des citoyens. « On est en pourparlers avec le ministère (de l'Éducation). On est déjà au maximum, on ne peut pas taxer plus que cela. Ça prend vraiment l'aide du ministère pour y arriver sans être trop déficitaire. De mémoire, il y a des allocations pour ce type de situation, mais dans quelle mesure? Ça reste à être déterminé. »

Réouverture en 2018

Il faudra être patient avec un retour à l'école Armand-Saint-Onge. Si certains espéraient regagner leurs salles de cours avant les Fêtes, ils devront attendre puisque les travaux devraient être complétés à la fin janvier ou au début février, si tout se déroule tel que prévu. Ces délais s'expliquent par les précautions prises relativement à la manipulation de l'amiante.

Entre temps, les travaux évoluent rondement, selon Céline Lefrançois. « Les travaux se déroulent très bien. On respecte le calendrier qu'on s'est donné pour les opérations. Pour l'instant, on ne peut pas donner de date précise, mais au début février, on devrait être pas mal avancé. À ce moment on pourra préciser la date où on envisage le déménagement vers l'école Armand-Saint-Onge », indique la présidente, qui rappelle que la commission scolaire travaille de concert avec la Santé publique et la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail.

L'incident aura tout de même permis de constater la mesure des efforts réalisés par les différents acteurs impliqués dans le processus de relocalisation. « Je dois souligner la solidarité et la façon de faire de tout le personnel, toutes catégories confondues. Les gens étaient en recherche de solution. C'est dans des situations d'urgence qu'on connaît vraiment notre monde. Je suis très fière de l'organisation du personnel », souligne Mme Lefrançois.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média