Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

27 octobre 2017

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Les deux candidats à la préfecture croisent le fer

©Photo TC Media – Jean-Philippe Langlais

DÉBAT. Les candidats au poste de préfet de la MRC de La Matapédia, Chantale Lavoie et Gaëtan Ruest se sont prêtés à un débat organisé par la Chambre de commerce locale, jeudi soir au Club Revermont.

Ce sont deux candidats visiblement préparés et en maîtrise de leurs dossiers qui se sont présentés devant une assistance attentive et à l'écoute. Ils ont répondu à une vingtaine de questions du public. Les thèmes étaient variés: démographie, développement économique, agriculture, foresterie, tourisme, accès aux soins de santé et sécurité ferroviaires faisaient partie des sujets abordés.

Positions

Questionnés sur les questions de démographie, d'attraction et de rétention de population, les deux candidats ont proposé diverses solutions. Chantale Lavoie souhaite continuer d'appuyer des initiatives comme Place aux jeunes et développer un plan d'action. Elle propose de travailler avec les MRC voisines afin de favoriser l'attractivité, en plus de miser sur les institutions en place. Gaëtan Ruest entend cogner à la porte du gouvernement afin de réclamer une « juste part » du fonds de développement. S'il est élu, M. Ruest compte rencontrer la commission scolaire et développer une culture de fierté chez les jeunes Matapédiens.

En matière d'économie, la préfet sortante souhaite tirer profit de la Maison des régions dont le mandat est de favoriser le développement entre Montréal et les régions. Mme Lavoie compte aussi organiser une mission économique et mettre à profit la Chambre de commerce pour l'attraction d'investisseurs. Gaëtan Ruest a maintes fois parlé de produits à valeur ajoutée. Il estime qu'un virage vers le commerce en ligne est nécessaire et souhaite aider les entreprises locales à saisir de nouvelles opportunités.

« Il faut développer une culture entrepreneuriale chez nos jeunes pour qu'ils reviennent. Je parie plus sur le monde de chez nous, plutôt que d'aller passer mon temps à l'extérieur pour les faire venir. Si on est attractif, ils vont vouloir venir », croit M. Ruest.

En ce qui a trait au tourisme, M. Ruest souhaite créer un forum sur la question et propose d'appuyer les acteurs en place et suggère l'aménagement d'un sentier polyvalent reliant les 18 municipalités. La préfet sortante priorise la création d'un plan d'action avec la ressource nouvellement en place. Elle mise sur la promotion des festivals, activités et musées matapédiens. Quant à la valorisation du lac Matapédia, Chantale Lavoie s'appuie sur l'Écoterritoire habité et souhaite un développement sur quatre saison. Gaëtan Ruest propose d'acquérir du gouvernement, pour une somme de 1 $, la Seigneurie du lac Matapédia afin d'en assurer sa mise en valeur.

Santé

L'accès aux soins de santé est un sujet qualifié de prioritaire par les deux candidats, qui ont souligné leur contribution au forum tenu au printemps. Gaëtan Ruest réitère l'importance de créer une coopérative de santé matapédienne. Pour sa part, Chantale Lavoie souhaite continuer de travailler avec le comité citoyen en place.

« Il y a quelques années, il y a eu la réforme de l'assurance-emploi. Quand il a fallu sortir dans la rue avec les gens, j'étais là. Si encore c'est ce qu'il faudra faire, je serai là aussi. Il faut être assis près des autorités et s'assurer d'avoir des réponses à nos questions », indique Mme Lavoie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média