Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

27 octobre 2017

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Duel à la mairie de Saint-Tharcisius

©Photos gracieuseté

ÉLECTIONS MUNICIPALES. En poste depuis quatre ans à la mairie de Saint-Tharcisius, Jocelyn Jean tentera de conserver son siège le 5 novembre alors qu'il fait face à Renaud Arguin dans la présente course.

M. Jean souhaite mener à terme les projets d'infrastructures municipales en cours. « J'ai des dossiers à compléter et je souhaite bien le faire. Je souhaite régler notre dette liée à l'implantation de notre usine d'eau. Lorsqu'on rembourse nos dettes, ça devient moins pesant pour la Municipalité. On en avait une de 250 000 $ et on a donné 100 000 $ dessus, au lieu de faire un emprunt. Je veux que la Municipalité sorte le moins d'argent possible et je travaille pour que ça se fasse », explique le maire sortant et candidat, qui envisage une baisse du taux de taxation de 8 cents du 100 $ d'évaluation.

Jocelyn Jean souhaite rendre disponibles des terrains dans le but d'y accueillir de nouveaux citoyens. L'attraction de jeunes familles permettrait ainsi de pérenniser des services offerts localement, dont l'école, selon le candidat.

M. Jean se dit satisfait du travail réalisé au cours des quatre dernières années, notamment au chapitre de l'acquisition d'équipements pour l'entretien des routes. Il énumère aussi la réfection de la patinoire parmi les points forts de son mandat.

Renaud Arguin

Président du Comité de développement, Renaud Arguin convoite également la mairie de Saint-Tharcisius. Ayant travaillé dans le domaine de l'alimentation pendant plusieurs années à l'extérieur de La Matapédia, M. Arguin est de retour à Saint-Tharcisius depuis cinq ans s'est impliqué au sein de diverses organisations. « J'ai pris la décision de me présenter comme maire parce qu'il y a du travail à faire et on est capable d'aller de l'avant. Si tous les gens se donnent la main, on va avancer ensemble », estime Renaud Arguin.

Le candidat se dit animé par plusieurs dossiers, dont l'attraction de nouvelles familles, l'état des bâtiments municipaux et les infrastructures. Il souhaite travailler en concertation avec les citoyens.

« Je veux que la paroisse se développe et qu'on soit encore vivant dans 20 ans. Mon adversaire a fait son travail du mieux qu'il a pu. Moi je vais faire le mien parce que j'ai beaucoup d'idées. Si ça peut passer, tant mieux. Je veux que la municipalité grandisse. Tout est prioritaire si on veut avancer », signale M. Arguin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média