Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

23 octobre 2017

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Le maire sortant de Saint-Léon critique les propos de Jean-Côme Lévesque

ÉLECTIONS. Le maire sortant de Saint-Léon-le-Grand, Daniel Dumais, réagit vivement aux commentaires du candidat à la mairie Jean-Côme Lévesque, quant à la situation vécue par le conseil municipal au cours des dernières années.

Lorsqu'il a pris connaissance des déclarations de M. Lévesque, Daniel Dumais a dit ne pas être surpris par son discours. « Son mode de fonctionnement acquis au fil des ans reste toujours le même, négativisme chronique, demi-vérité et accusations. M. Lévesque est passé maître dans le fait de présenter aux gens des altérations de la vérité, qu’il finit lui-même pas croire. »

Publicité

Défiler pour continuer

« Il est vrai qu’il y a un climat de travail malsain dans notre municipalité, climat auquel Jean-Côme Lévesque n’est pas étranger. Je ne veux pas me laisser entraîner davantage dans sa campagne de dénigrement. En novembre 2013, lorsque je me suis présenté au poste de maire, j’avais écrit dans mon discours que dire non au manque de respect et au négativisme c’était également dire oui à une communauté saine, confiante et solidaire où il fait bon vivre et je le pense encore. On ne peut rien construire de solide sur un terrain boueux », poursuit M. Dumais.

Le maire sortant conclut au sujet de M. Lévesque en disant qu'il n'adhère d'aucune façon à « ce qu'il a préconisé pendant ses deux ans au sein du conseil municipal ».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média