Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

17 janvier 2017

Jean-François Desaulniers - redactionamqui@lexismedia.ca

Le conseiller Langis Joubert sera en probation pour deux ans

©Photo TC Media – Jean-Philippe Langlais

JUDICIAIRE. Accusé en lien avec une importante perquisition effectuée le 2 décembre 2015 sur sa propriété de la rue Principale à Saint-Cléophas, le conseiller municipal Langis Joubert, 59 ans a plaidé coupable lundi à deux chefs d’accusations, dont celui de recel.

La juge Andrée Saint-Pierre lui a donc décerné une sentence suspendue assortie d’une probation de deux ans. En septembre dernier, il avait demandé la tenue d'une enquête préliminaire au Palais de justice d'Amqui mais lundi, son avocat, Me Yves Desaulniers renonçait à cette étape.  

Une saisie importante                                                                                                                            

En septembre dernier, la procureure de la Couronne, Me Marie-Laurence Rondeau avait remis une preuve volumineuse à l'accusé.  Celui-ci aurait mentionné à son avocat «être estomaqué par l'ampleur de la preuve qui lui a été remise».

 Lors de la perquisition, les policiers ont trouvé une importante quantité de matériel volé provenant de l'extérieur de la région. Du lot, ils ont saisi trois véhicules de type côte-à-côte, quatre motocyclettes, cinq remorques, une génératrice de grande valeur ainsi qu’une roulotte de 18 pieds. Une caisse de cigarettes de contrebande a aussi été perquisitionnée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média