Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

14 mars 2017

Jean-François Desaulniers - redactionamqui@lexismedia.ca

Trois municipalités de La Matapédia se dotent d’une même ressource en loisir

©Photo TC Media-Jean-Francois Desaulniers

LOISIR. Les municipalités de Saint-Moïse, Saint-Noël et Saint-Damase comptent désormais sur une ressource en loisir mise en commun, grâce à un projet intermunicipal initié en février 2016. Sonia Couture, une diplômée du Cegep de Rivière-du-Loup vient seconder les administrations municipales dans la planification et l’élaboration de leurs loisirs de toutes sortes, pour les prochaines années.

Les trois municipalités se partagent les coûts de cette nouvelle technicienne en loisir nouvellement embauchée. L’entente, valide pour une durée de 5 ans, est au coût de 135 000$ et plusieurs partenaires financiers permettent ce partenariat, c’est le cas de la MRC de La Matapédia (20 000$), des comités de développement de Saint-Noël, Saint-Moïse et Saint-Damase (30 000$), de COSMOSS Matapédia (10 000$) et de la Caisse Desjardins (10 000$).  

La concertation est plus facile, cela évite des activités qui ont lieu en même temps -Jean-Marc Dumont

La nouvelle ressource pourra tout autant planifier des activités pour les gens de tous âges que de collaborer avec les milieux scolaires et municipaux, soutenir les activités existantes en évitant de diluer les énergies.  Les maires Jean-Marc Dumont, Paul Lepage et Gilbert Sénéchal se réjouissent de cette entente historique.

« Le fait de pouvoir partager les coûts et d’avoir une seule personne qui supervise les activités nous permettra une meilleure concertation et une meilleure mise en commun de ce que l’on peut faire », a dit le maire de Saint-Damase, Jean-Marc Dumont. Il ajoute aussi que le travail des bénévoles n’est pas relégué aux oubliettes, même s’il s’agit d’un nouveau poste stratégique. Le maire Gilbert Sénéchal de Saint-Noël était aussi fier, comme élu, de pouvoir compter sur cette nouvelle ressource. « C'est un très bon partenariat pour chacune des municipalités et nous sommes fiers d'y contribuer par le prêt d'un bureau. Nous sommes à parts égales dans ce que chacun fournit. C'est très bien comme démarche et ca créera du développement en loisir pour les gens de tous les âges», dit-il.   

La préfète de la MRC de La Matapédia, Chantale Lavoie, s’est montrée très satisfaite de cette entente, qui entre directement dans les critères de la politique d’attractivité de la MRC. «Les trois municipalités ont travaillé fort à l’élaboration du projet et c’est un bel exemple d’attractivité pour les jeunes et moins jeunes dans les municipalités. En plus, il y a la création d’un emploi, c’est une très bonne entente pour tous».  

 Une vision commune

Les maires des trois municipalités ne cachent pas que l’arrimage des trois stratégies de loisir et la production d’activités intergénérationnelles présentent leur lot de défis, comme en témoigne le maire de Saint-Moïse, Paul Lepage. «Je suis convaincu que nos municipalités gagneront : c’était un besoin exprimé par le milieu et nous avons tout intérêt à avoir une ressource qui nous aidera à garder nos jeunes et moins jeunes ici », dit-il.  Rappelons que ce type de partenariat n’est pas une première : dans la Matanie, les municipalités de Saint-Adelme, Saint-Jean-de-Cherbourg et Sainte-Félicité possèdent une même ressource. Des modèles du genre ont aussi été évalués avant de mettre l’initiative sur pied dans La Matapédia, notamment dans le Kamouraska et dans la Mitis.

©Photo TC Media-Jean-Francois Desaulniers

Plusieurs jeunes étaient présents à l'annonce.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média