Sections

Silice: la carrière Langis pourrait s'activer au printemps


Publié le 5 décembre 2017

La carrière où se trouve la silice se trouve à quelques kilomètres à l'Est du village de Saint-Vianney.

©Photo capture d'écran, site Les Métaux Canadiens

SAINT-VIANNEY. La société Les Métaux Canadiens, qui souhaite exploiter la silice se trouvant dans une carrière à Saint-Vianney, vient d'obtenir son certificat d'autorisation (CA) du ministère du Développement durable, de l'Environnement, et de la Lutte contre les changements climatiques.

Cette autorisation constituait l'approbation réglementaire principale requise pour débuter les travaux d'exploitation de la carrière Langis de Saint-Vianney. Les Métaux Canadien ont confirmé son obtention le 5 décembre.

« L'obtention de notre CA pour l'opération de la carrière Langis marque une étape importante pour le développement de notre projet d'usine d'alliage de silicium, nous pourrons signer des contrats de vente de silice avec des clients et potentiellement commencer à opérer la carrière Langis au printemps. Je tiens à remercier nos consultants experts WSP (Éric Lucas) et Goldminds Géoservices (Claude Duplessis) pour leur aide précieuse pour l'obtention de notre CA. Ceci démontre encore une fois la force de l'équipe de développement des Métaux Canadiens qui a su mettre ensemble les bonnes ressources pour atteindre ce résultat important », souligne le président et chef de la direction de Les Métaux Canadiens, Hubert Vallée.

Les Métaux Canadiens a obtenu son bail d'exploitation du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles au début octobre. Ce dernier avait été émis après plus de deux ans d'études officielles et de consultations publiques. L'obtention de ces deux documents fait en sorte que les principaux obstacles réglementaires sont maintenant derrière le promoteur. « La nouvelle d'aujourd'hui représente l'étape la plus importante du développement du projet Langis réalisé à ce jour », affirme pour sa part le directeur des investissements chez Les Métaux Canadiens, Stéphane Leblanc.

Rappelons qu'au printemps dernier, Saint-Vianney avait obtenu le feu vert de la MRC de La Matapédia pour quant au schéma d'aménagement visant l'extraction de silice sur son territoire. L'année dernière, Les Métaux Canadiens avait annoncé la construction d'une usine sur la Côte-Nord. Le promoteur avait préféré Baie-Comeau à Matane pour mener son étude de préfaisabilité dans le but de transformer la silice extraite de Saint-Vianney.