Sections

La MRC intègre ses nouveaux locaux


Publié le 13 juin 2018

Les élus et les citoyens auront droit à une salle du conseil plus grande et mieux adaptée.

©Photo L'Avant-Poste – Jean-Philippe Langlais

VISITE. La MRC de La Matapédia a emménagé au début du mois dans son nouveau centre administratif, un édifice à la fois sobre et offrant des espaces mieux adaptés aux besoins du personnel et de ses visiteurs.

Le hall d'entrée, avec un accès au bureau d'accueil et l'ascenseur.
Photo L'Avant-Poste – Jean-Philippe Langlais

Le projet d'un peu plus de 5 M$ a profité d'une subvention de 3,2 M$. Moins d'un an a été nécessaire pour construire et livrer le bâtiment. Le bois occupe une place de premier plan dans la construction. À leur entrée dans l'immeuble, les visiteurs constatent vite la prédominance de ce matériau.

Tout juste à côté du hall d'entrée, où un bureau d'accueil a été aménagé, les élus et citoyens ont rapidement accès à la salle où se déroulent les séances du conseil. Celle-ci peut être convertie en deux salles de plus petite dimension, au besoin. La section dédiée aux bureaux est réparti en deux étages. La plupart des employés de la MRC occupent un espace à aire ouverte, séparé par des murets. D'autres pièces utilitaires occupent les lieux. Un ascenseur et les espaces dégagées permettent aux personnes à mobilité réduite de se déplacer librement.

Les bureaux au 1er étage, où se trouve notamment le service de développement de la MRC. Bien qu'ils aient chacun leur poste de travail, les membres du personnel partagent un espace à aire ouverte.

©Photo L'Avant-Poste – Jean-Philippe Langlais

Fierté

La préfet, Chantale Lavoie, dans son nouveau bureau.
Photo L'Avant-Poste – Jean-Philippe Langlais

Pour la préfet, Chantale Lavoie, le nouveau centre administratif se doit d'être source de fierté pour les Matapédiens. Elle soutient que l'investissement s'est avéré judicieux. « C'est beaucoup plus fonctionnel. On s'adapte à nos nouveaux espaces. C'est un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps. Même avant mon arrivée à la préfecture, il y avait des projets qui ont été évalués. Notre accès à une subvention du gouvernement a fait une différence parce que sinon, ça n'aurait pas été un projet acceptable politiquement et socialement », dit-elle.

L'espace réservé aux archives.
Photo L'Avant-Poste – Jean-Philippe Langlais

La décision de construire un nouveau centre administratif avait suscité bien des réactions dans la population. Certains se questionnaient sur la pertinence du projet. « Les gens ont droit à leur opinion. L'analyse a été faite de façon rigoureuse afin qu'il y ait un minimum d'impact financier dans la collectivité. Malheureusement, il y a des gens qui ne comprennent pas ou qui n'ont pas toute l'information. Il y a déjà eu une séance d'information publique sur le dossier et il n'y avait pas foule. Des commentaires positifs, on en a aussi beaucoup », indique Mme Lavoie.

Un garage a été aménagé derrière le centre administratif, permettant l'entreposage de matériel.

©Photo L'Avant-Poste – Jean-Philippe Langlais