Sections

9 mois de détention pour deux bris d’engagement pour Tommy D’Astous


Publié le 2 mai 2017

Tommy D’Astous plaide coupable à deux chefs de bris d’engagement, au palais de justice d’Amqui.

©Photo-gracieuseté

JUDICIAIRE.Tommy D’Astous de Sayabec a plaidé coupable à deux chefs de bris d’engagement, au palais de justice d’Amqui. En réponse à la suggestion commune des avocates, la juge Andrée Saint-Pierre l’a condamné à 9 mois de prison à être purgé de façon concurrente.

Les deux bris d’engagement seraient survenus le 15 janvier 2016.  Rappelons que l’accusé de 25 ans a déjà été reconnu coupable, le 28 avril dernier à Rimouski, de conduite dangereuse ayant causé des lésions à une policière et de recel, lors d’une poursuite policière survenue le 15 janvier 2016, à Sainte-Florence et Causapscal alors que l’accusé était au volant d’un véhicule volé.  

À la fin avril, l’homme de 25 ans de Sayabec a vu le juge de la Cour supérieure, Raymond Pronovost le condamner à trois ans de prison pour la conduite dangereuse et une année consécutive pour le recel. Le juge Pronovost avait alors rappelé le lourd passé criminel de l’homme. « À seulement 25 ans, l’accusé possède un lourd passé criminel. Il compte déjà 114 condamnations à son actif, dont des voies de fait lésions, vols, recels, de nombreux bris de probation et d’engagement. Il n’a aucun respect pour les autorités », avait-il dit. Une interdiction de conduite de trois ans entrera en vigueur à sa sortie de prison.