Sections

Mort suspecte en Gaspésie : Jérémie-Victor Lagacé accusé d'usage négligent d'une arme à feu

D'autres accusations pourraient s'ajouter


Publié le 23 août 2017

L'individu de 23 ans devra revenir en cour le 11 septembre.

©Photo gracieuseté - Alexey Klementiev

CARLETON. Jérémie-Victor Lagacé, 23 ans, de Saint-André-de-Restigouche a comparu cet après-midi au palais de justice de Carleton, en lien avec la mort d'un touriste français, survenue hier en Gaspésie.

L'individu a fait face à deux chefs d'accusation, soit usage négligent d'une arme à feu et bris d'ordonnance. Il demeure détenu en attendant la suite des procédures, le 11 septembre, au palais de justice de New Carlisle. « Il pourrait devoir répondre à d'autres accusations, car l'enquête n'est pas complétée », confirme l'agent Claude Doiron de la Sûreté du Québec.

Considéré depuis hier comme un témoin important, Jérémie-Victor Lagacé est devenu le suspect principal dans cette affaire, après enquête policière.

Le couple de touristes français se promenait dans un sentier situé en bordure de la Route du Petit-Rang, à Saint-André-de-Restigouche, lorsque le jeune homme aurait été atteint mortellement par un projectile. Après la détonation, la victime s'est écroulée au sol et son décès a été constaté sur place par les policiers.

Des enquêteurs des crimes majeurs ont été dépêchés sur les lieux.

Depuis un an, plusieurs actes de vandalisme ont été commis dans la petite municipalité où le drame s'est déroulé, confirme par ailleurs la Sûreté du Québec. Quant à savoir s'il y a un lien entre ces événements et le drame qui a coûté la vie au jeune touriste français, c'est l'enquête policière qui le dira.