Sections

André Fournier convoite la mairie de Causapscal


Publié le 5 septembre 2017

Conseiller municipal depuis quatre ans, André Fournier souhaite succéder à Mario Côté au poste de maire de Causapscal.

©Photo gracieuseté

ÉLECTIONS. Conseiller municipal depuis quatre ans, André Fournier confirme son intérêt de succéder à Mario Côté, au poste de maire de Causapscal.

En plus d'avoir siégé au conseil, M. Fournier a cumulé, au fil des années, diverses implications. En plus d'être pompier volontaire, le nouveau retraité du domaine de l'éducation a été premier répondant pendant quatre ans, il siège sur le comité de la maison des jeunes de Causapscal et est président de la Commission de développement.

« Je crois avoir acquis des compétences qui pourraient être intéressantes pour la Municipalité. Après quatre ans au conseil, je connais très bien les dossiers à Causapscal. Depuis 10 mois, je siège comme pro-maire à la MRC et je commence aussi à bien connaître les dossiers actifs à la MRC. Je pense avoir une bonne connaissance du milieu matapédien », estime André Fournier.

Poursuivre les dossiers

En plus d'avoir été interpelé par des citoyens afin de présenter une candidature, l'annonce de Mario Côté de ne pas solliciter de nouveau mandat a pesé dans la balance pour M. Fournier, qui se veut le dauphin du maire actuel. André Fournier se définit comme le candidat de la continuité et entend poursuivre le travail réalisé au cours des dernières années. La voirie municipale, la réfection du garage municipal et le remplacement de la passerelle piétonnière figurent parmi les dossiers qui seront traités par le nouveau conseil.

« Je veux travailler en équipe avec le conseil municipal. Je veux aussi travailler de concert avec les entreprises, au même titre que j'ai travaillé pendant les quatre dernières années au développement Causapscal. Je veux poursuivre les dossiers entrepris comme la relance de Matamajaw et la demande que nous avions formulée pour être reconnus sur le plan du patrimoine immatériel. Je veux travailler en collaboration avec tous les organismes sociocommunautaires et continuer d'encourager des événements comme Fort Causap », énumère M. Fournier.

D'ici les élections, André Fournier prévoit aller à la rencontre des citoyens. Si en 2013 la totalité des membres du conseil municipal avait été élue sans opposition, le candidat à la mairie croit que la situation sera autre cette année et s'attend à ce que plus de citoyens présentent une candidature pour le scrutin du 5 novembre.