Sections

Couronnement à Causapscal, duel à Sayabec


Publié le 6 octobre 2017

André Fournier est le nouveau maire de Causapscal.

©Photo gracieuseté

MAIRIE. Le conseiller sortant, André Fournier a été élu sans opposition au poste de maire de Causapscal, succédant ainsi à Mario Côté qui a choisi de ne pas se présenter.

M. Fournier a cumulé, au fil des années, diverses implications sur la scène municipale. En plus d'être pompier volontaire, le nouveau retraité du domaine de l'éducation a été premier répondant pendant quatre ans, il siège sur le comité de la maison des jeunes de Causapscal et est président de la Commission de développement.

Lorsqu'il a manifesté le désir de se présenter, André Fournier s'est défini comme le candidat de la continuité et entend poursuivre le travail réalisé au cours des dernières années. La voirie municipale, la réfection du garage municipal et le remplacement de la passerelle piétonnière figurent parmi les dossiers qui seront traités par le nouveau conseil. Chez les conseillers, Gaétan Gagné et Odile Roy sont élus sans opposition, alors qu'il y aura élection pour les quatre autres postes.

La situation est toute autre du côté de Sayabec puisque deux candidats convoitent la mairie. Le conseiller sortant Yves Labonté se mesurera à Marcel Belzile, qui présente une équipe pour tous les sièges au conseil. Des luttes sont à prévoir pour cinq des six postes de conseillers, Jimmy Bouillon ayant été élu sans opposition pour le siège numéro 3. Ayant démontré de l'intérêt pour la mairie, la conseillère sortante Marielle Roy a finalement décidé de ne pas solliciter de mandat. Elle en a fait l'annonce via Facebook.

Ailleurs dans la Vallée

Selon le site Internet du Directeur général des élections, à 16 h 45 (15 minutes après la clôture) vendredi, il est indiqué que sur les 18 municipalités matapédiennes, 12 candidats sont élus sans opposition à la mairie. Les maires sortants Martin Landry (Albertville), Nelson Pilote (Saint-Alexandre-des-Lacs), Jean-Paul Bélanger (Saint-Cléophas), Jean-Marc Dumont (Saint-Damase), Paul Lepage (Saint-Moïse), Georges Guénard (Saint-Vianney), Marlène Landry (Sainte-Marguerite-Marie) et Jacques Pelletier (Val-Brillant) conservent leur siège. Quant à André Fournier (Causapscal) , Gérard Grenier (Lac-au-Saumon), Carol Poitras (Sainte-Florence) et Daniel Carrier (Saint-Noël), ils décrochent un premier mandat à la mairie.

Six municipalités seront en élections le 5 novembre pour le poste de maire. En plus de Sayabec, Sainte-Irène présentera une lutte à deux. Le conseiller sortant Jérémie Gagnon tentera de ravir la place d'Alain Gauthier, qui sollicite un nouveau mandat. À Saint-Tharcisius, le maire sortant Jocelyn Jean affrontera Renaud Arguin. De leur côté, le conseiller sortant Jean-Côme Lévesque et Jean-Paul Caron convoitent la mairie de Saint-Léon-le-Grand. Une lutte à trois s'organise à Saint-Zénon-du-lac-Humqui où Yvon Bélanger, Jean-Pierre Rioux et le conseiller sortant Gino Canuel tenteront d'obtenir un mandat. À Amqui, le conseiller sortant Pierre D'Amours affrontera Jocelyn Couturier.