Sections

Le renouveau au cœur de la campagne de Jocelyn Couturier


Publié le 12 octobre 2017

Jocelyn Couturier souhaite apporter des changements aux décisions prises par l'ancien conseil municipal d'Amqui.

©Photo gracieuseté

AMQUI. Le candidat à la mairie d'Amqui, Jocelyn Couturier, se définit comme le candidat du changement et du renouveau dans la présente campagne électorale municipale.

Préretraité du domaine municipal, M. Couturier compte 34 ans à l'emploi de la Ville d'Amqui et de l'ex-municipalité de Saint-Benoît-Joseph-Labre, notamment dans le secteur de l'urbanisme. Il a aussi travaillé pour la MRC de La Matapédia lors de la mise en place du premier schéma d'aménagement dans les années 1980, en plus d'avoir agi comme inspecteur.

Le candidat dit vouloir mettre à profit ses connaissances au bénéfice des citoyens d'Amqui. Il déplore le fait qu'au cours des quatre dernières années, presque tous les projets de prolongement d'infrastructures d'aqueduc et d'égouts pouvant mener à la desserte de nouveaux terrains résidentiels aient été abandonnés. Il soutient que ces projets ont été bloqués par le précédent conseil municipal.

« Cette situation a eu pour conséquence que plusieurs jeunes familles n'ont pas été en mesure de réaliser leur rêve de s'établir à Amqui sur le terrain de leur choix. De plus, cette situation a eu des effets très négatifs, pour tous les commerces et emplois déjà précaires, gravitant autour des activités de la construction. Nous pouvons même en mesurer les conséquences présentement. Durant tout ce temps, qui était le représentant du conseil municipal sur le comité consultatif d'urbanisme? », questionne Jocelyn Couturier, faisant allusion à son adversaire Pierre D'Amours.

Projets de règlement

M. Couturier affirme également que plusieurs projets de développement réalisés au cours des dernières années l'ont été dans la dispute et la tourmente entre le conseil et les citoyens. « Même les opérations de déneigement de la Coopérative D'Habitation Le Bocage comptant 39 logements ont été un sujet de dispute entre les administrateurs de cette Coop d'habitation et les élus du conseil municipal lors de la séance d'adoption du budget 2017 », avance Jocelyn Couturier.

Le candidat dit aussi vouloir se lancer en politique en raison de l'adoption de plusieurs projets de règlements par l'administration précédente. « Je considère que l'adoption de certains de ces règlements représente un risque important pour l'enlaidissement des quartiers résidentiels et la création de conflits de voisinage. Donc une potentielle perte de valeur pour vos propriétés qui dans bien des cas représente la principale valeur du patrimoine familial. Si je suis élu le 5 novembre prochain, je m'engage à réviser l'adoption de ces règlements afin de m'assurer que ceux-ci ne représentent pas des risques inutiles pour votre qualité de vie et la valeur de vos propriétés », promet M. Couturier qui compte dévoiler son programme électoral sous peu.