Sections

Le camping d’Amqui retrouve ses lettres de noblesse


Publié le 4 août 2017

Le camping d’Amqui a retrouvé la quatrième étoile qu’il avait perdu il y a deux ans.

©Photo TC Média - Louis Laflamme

Près d’un an après s’être lancé dans une mise à niveau majeure de ses installations, le camping d’Amqui récolte ce qu’il a semé et retrouve sa cote de quatre étoiles sur cinq.

« C’est une excellente nouvelle. On ne s’attendait à rien de moins avec les investissements qu’on a fait », soutient le maire d’Amqui, Gaëtan Ruest.

Il y a deux ans, le camping d’Amqui voyait sa cote rétrograder à trois étoiles sur cinq, car son eau n’était pas potable et devait être bouillie avant d’être consommée. « Avoir l’eau potable, c’est la base », ajoute Gaëtan Ruest.

Réintégrer un service d’eau potable au camping faisait partie d’une première phase de travaux. Après avoir fait des recherches de sources d’eau sur le site, un nouveau puit a été construit. L’eau du camping d’Amqui a passé une batterie de tests durant six mois pour assurer sa qualité.

Le camping d’Amqui a aussi profité de cette phase de construction pour remettre à neuf l’ensemble de son réseau électrique, qui datait des années 1970.

Ceux qui fréquentent le camping d’Amqui ont aussi un nouvel accès internet WiFi qui, normalement, fonctionne sur l’ensemble du site.

« Pour l’avenir, on est bien installé ! », avoue Gaëtan Ruest. Ces travaux auront nécessité des investissements de 1 M$ de la part d’Amqui.

« On a remarqué une petite baisse pendant les travaux, mais depuis c’est toujours complet. Comparativement à la même date l’an dernier, 200 campeurs de plus sont venus au camping d’Amqui. Ça représente de beaux revenus », explique le maire Ruest.

Classification

Selon les standards de Camping Québec, les quatre étoiles témoignent d’un établissement de très bonne qualité offrant un éventail de services et d’activités. Tous les campings de la province doivent obligatoirement être évalués.