Un congrès majeur des Lions à Amqui regroupera près de 400 personnes


Publié le 18 mai 2017

De gauche à droite, Marian Boulianne est gouverneur du district U3 des Lions et André Émond est président du congrès du district.

©Photo TC Media-Jean-Francois Desaulniers

COMMUNAUTÉ.La Ville d’Amqui sera l’hôte, les 27-28-29 mai 2017, d’un important congrès regroupant plus de 380 personnes,  dont au moins 160 membres Clubs Lions. Déjà, plusieurs hôtels affichent complet en vue de cet événement aux retombées importantes. 

Le district U3 des Clubs Lions comprend 36 clubs, répartis de Saint-Pascal en passant par la Côte-Nord, la Gaspésie et Saint-Pierre-et-Miquelon. Les activités prévues sont orientées vers les 100 ans du mouvement des Lions, à l’échelle internationale et elles se dérouleront à la Polyvalente Armand-Saint-Onge et à la salle communautaire d’Amqui.  En 1917, Melvins Jones,  un homme d'affaires de Chicago âgé de 38 ans, propose aux membres de son club d'entreprise de dépasser leurs considérations professionnelles et de faire du bénévolat dans leur communauté.  Selon le président du congrès, André Émond, une quarantaine de Lions de La Matapédia sont impliqués à la mise sur pied de l’événement.

Nous souhaitons prendre un virage jeunesse

Marian Boulianne

«Il y a une journée de formation qui est prévue, des ateliers, une assemblée générale annuelle. Partout, toutes les chambres autour d’Amqui sont louées », dit-il.

À chaque congrès, un conférencier de l’international doit prononcer un discours et c’est Jacques Pelletier du Club Lions de Sayabec qui aura la chance d’exposer sa vision du mouvement aux autres membres. Le gouverneur du district est très fébrile à la vue du congrès.

«C’est beaucoup d’organisation, mais nous y travaillons depuis un certain temps. C’est de la logistique, mais nous serons prêts et accueillants », dit-il.   Le président du congrès, André Émond, explique aussi que l’ambiance risque d’être festive et accueillante, en raison du cinquantième anniversaire de trois Clubs régionaux,

« Les clubs d’Amqui, de Matane et de La Pocatière sont privilégiés de fêter leur cinquantième anniversaire l’année du centenaire du lionisme international fondé par Melvin Jones le 4 juin 1917. Le District U3 au Québec compte 36 clubs dans l’Est du Québec et la Côte Nord en plus des deux clubs du Département français de St-Pierre et Miquelon. » Notre Gouverneur Marian et son épouse Sylvie ont eu le plaisir de visiter tous ces clubs au cours de leur mandat. C’est maintenant à nous de les accueillir. »    

 Le défi des Lions : renouveler leur membership

Selon Marian Boulianne, le grand défi du Club Lions est de se renouveler pour attirer de plus jeunes membres et assurer la relève.   

«Nous avons une moyenne d’âge élevée à Amqui, mais c’est un virage qu’on veut prendre. Partout, dans les clubs du district, on voit qu’un renouveau s’installe. À Rimouski, deux universitaires de 25 ans sont devenus membres, à Mont-Joli on retrouve une femme de 23 ans. C’est certain que pour être Lion, il faut une certaine disponibilité», conclut-il.   Des activités sont également au programme, à l’intention des accompagnateurs comme une visite à la Vallée de la framboise de Val-Brillant. La ville d’Amqui accueillera également les membres du cabinet à un réception civique et l’événement se terminera dimanche par un brunch et l’élection du Gouverneur pour l’année 2017-2018.