Les bières de La Captive et de l’Est-du-Québec bientôt réunies sur une carte interactive


Publié le 18 mai 2017

Bientôt, une carte interactive des bières de l’Est-du-Québec sera disponible en application mobile

©Photo-Gracieuseté

MICROBRASSERIES. Les bières de la Microbrasserie La Captive ont fait le régal de bien des amateurs de bières réunis aux deux événements « Tap takeover » de Montréal et Québec. D’ailleurs, elles doivent bientôt être mises en valeur sur une carte interactive regroupant l’ensemble des microbrasseurs de l’Est-du-Québec.  

Un « Tap takeover » ou « conquête des lignes de fût » est une expression utilisée dans le milieu lorsqu'un brasseur se branche directement sur toutes les lignes de bière à pression d'un bar afin de distribuer ses produits. Deux dégustations de bières de l’Est étaient prévues, soit au Pub Pit Caribou (12 mai) et au Pub Projet à Québec (le 13 mai). À cette occasion, les amateurs de bières ont pu goûter à une quinzaine de bières brassées dans l’Est-du-Québec. Selon Mathieu Mercure, l’un des copropriétaires de la Microbrasserie La Captive, l’événement s’est avéré être une excellente vitrine pour les produits régionaux en plus de permettre aux microbrasseurs de l’Est-du-Québec de bénéficier d’une approche marketing commune. «Nous avons appris qu’il y a trois projets de microbrasseries qui sont en développement dans le secteur. À Montréal, l’achalandage a été incroyable, les gens étaient curieux et voulaient connaître les produits, ce fût une des plus grosses soirées de Pit Caribou depuis leur ouverture. À Québec, j’ai eu moins d’échos mais les partenaires étaient nombreux et les gens retiennent les marques lorsqu’ils goûtent, c’est très bien », dit-il.  Ailleurs sur le territoire, la microbrasserie artisanale La Fabrique de Matane planche actuellement sur un projet d'embouteillage. « Nous avons fait l'acquisition du bâtiment adjacent au bistrot et nous visons une distribution large de nos produits qui sont actuellement accessibles seulement au pub », explique le brasseur, Jean-Pierre Boutin. 

À Montréal, l'achalandage a été incroyable, les gens étaient curieux et voulaient connaître les produits

Mathieu Mercure

Carte interactive: un nouvel outil pour les amateurs

L’Association des brasseries de l’Est-du-Québec use aussi de plusieurs moyens pour faire connaître ses variétés de bières et nouveaux produits. Le collectif a déjà lancé un chandail promotionnel disponible dès maintenant à La Captive et une application mobile verra le jour à temps pour la saison estivale. La route compte même un arrêt aux Îles-de-la-Madeleine et suggère à tous les visiteurs de passer À l’abri de la Tempête de L’Étang-du-Nord. On estime que plus de 150 bières sont actuellement brassées sur le territoire du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Au total, 12 microbrasseries seront recensées sur cette carte propulsée par Ondago, via l’application pour appareil mobile, comme en témoigne Mathieu Mercure de La Captive. « La carte devrait voir le jour au début de juin, elle permettra aux gens de voir en temps réel les microbrasseries. La création de gilets avec les logos de chacune de 12 microbrasseries membres est aussi un véhicule promotionnel intéressant, pour faire parler des bières de l’Est-du-Québec », dit-il.