Sections

Saint-Damase adopte sa politique MADA pour le mieux-être des aînés


Publié le 17 mai 2017

Saint-Damase a adopté son plan « Municipalité amie des années » à la dernière séance du conseil.

©Photo TC Media-Jean-Philippe Langlais

MUNICIPAL. La municipalité de Saint-Damase a adopté lors de la séance du conseil du 1er mai dernier sa politique municipale des aînés et son plan d’action MADA.  À l’échelle québécoise, cette politique vise une meilleure inclusion des aînés dans leur milieu.  

Le programme « Municipalités amies des aînés » vise à encourager le vieillissement actif des aînés au sein de leur communauté. Initiée en 2008 par le gouvernement du Québec, cette démarche en pleine expansion a débuté par le lancement de 7 projets pilotes et est aujourd’hui menée dans plus 700 municipalités et (MRC) du Québec.  L’adoption de cette politique et du plan d’action à Saint-Damase est le résultat d’un travail de plus d’un an réalisé par un comité de pilotage composé de représentants d’organismes et de citoyens du milieu, comme en témoigne Marjolaine Dubé D’Astous, conseillère municipale et responsable des questions familiales au conseil municipal de Saint-Damase. « Nous croyons que cette politique reflète le plus fidèlement possible les besoins et les attentes de nos aîné(e)s et je tiens à remercier tous les membres du comité qui ont participé bénévolement aux travaux », dit-elle.

La municipalité de Saint-Damase s’était officiellement lancée dans la démarche « Municipalité Amie des Aînés » en mai 2016, grâce à une subvention du Ministre responsable des aînés et de la lutte contre l’intimidation, Madame Francine Charbonneau.  Dans un contexte de vieillissement de la population, le Secrétariat aux aînés finance, depuis 2008, le développement et l’implantation d’une démarche Municipalité amie des aînés sur le territoire québécois. La politique municipale des aînés et son plan d’action sont maintenant en ligne sur le site internet de la municipalité (www.saint-damase.com). Dans les prochaines semaines, le conseil municipal mandatera un nouveau comité de suivi afin de mettre en œuvre le plan d’action MADA qui s’échelonnera sur une période de 4 ans.  Le gouvernement du Québec que les municipalités qui adhèrent à « MADA » mettent un frein à l’âgisme, adaptent leurs politiques et services en fonction des aînés en plus de favoriser leur participation.