Sections

Inondations : des améliorations apportées à l’hôtel de ville d’Amqui?


Publié le 17 mai 2017

Le conseil municipal d’Amqui devra se pencher sur la problématique de l’étanchéité des fondations du bâtiment de l’hôtel de ville.

©Photo TC Media-Jean-Francois Desaulniers

MUNICIPAL. En marge des inondations qui ont sévi et de la rivière Humqui qui a laissé des traces au sous-sol de l’hôtel de ville d’Amqui, le conseil municipal d’Amqui doit se pencher sur une possibilité de "rénovation" de l’hôtel de ville. Les employés municipaux sont toujours relocalisés au Centre récréatif en raison d’une accumulation d’eau qui a nécessité l’usage de quatre pompes, ils ne pourront vraisemblablement réintégrer les locaux avant quelques semaines.

Une rencontre de travail doit avoir lieu sur le sujet et le maire Gaëtan Ruest ne cache pas que les fondations du bâtiment construit en 1967, sa localisation par rapport à la rivière Humqui posent des problèmes d’étanchéité qui méritent une réflexion approfondie. « Nous avons eu récemment une réunion de travail. Il faut réfléchir si l’on doit investir à long terme dans l’hôtel de ville pour une restauration. La semaine dernière, lors d’une réunion avec le ministre Jean D’Amour et des gens du ministère des Affaires municipales, le sujet a été soulevé. Le ministre responsable de la région a dit qu’il y avait à la fois une ouverture pour le projet de garage municipal et de l’hôtel de ville », dit-il. Une rencontre de travail à ce sujet est d’ailleurs prévue dans les semaines à venir pour évaluer le réalisme et la faisabilité d’un tel projet.    

 Des fondations solidifiées ou un réaménagement complet?

Selon les observations des ingénieurs, une bonne partie du sous-sol ne serait pas bétonné et l’espace situé sous la salle de l’hôtel de ville. Une solution permanente doit être trouvée. « Si l’on fait des travaux, il faut s’assurer de l’étanchéité de la structure et s’assurer qu’il n’y ait plus d’infiltration d’eau. Si nous avions eu un sous-sol à la bibliothèque, nous aurions été dans le trouble. Est-ce qu’il faut rénover, réaménager, améliorer l’étanchéité du sous-sol. Il faut se pencher sur cette problématique », dit-il.