Sections

La doyenne de La Matapédia, Doréa Gagnon-Belzile, s’éteint à 104 ans


Publié le 12 mai 2017

La doyenne de La Matapédia, Doréa Gagnon-Belzile n’est plus

©Photo-Gracieuseté

DOYENNE. Doréa Gagnon-Belzile, la doyenne de La Matapédia à 104 ans, n’est plus. Mme Gagnon avait vu le jour le 26 octobre 1912 à Saint-Fabien mais a demeuré à Amqui et  Lac-au-Saumon pendant une bonne partie de sa vie.

Elle s’est éteinte à la Maison mère des Servantes Notre-Dame Reine-du-clergé, le 10 mai 2017, à l'âge de 104 ans et 6 mois. Tout au long de sa vie, Mme Gagnon a élevé 8 enfants en plus d’avoir travaillé sur la ferme. Mariée à Paul-Émile Belzile pendant 68 ans, madame Gagnon a aussi travaillé au sein d’une entreprise d'équipements agricole et a été la première femme « commissaire scolaire dans La Matapédia ». Elle a aussi habité seule sa maison pendant plusieurs années où elle cuisinait, s’adonnait au tricot et cultivait son jardin. En plus de ses 8 enfants, sa famille compte 5 petits-enfants, 32 arrières petits-enfants et 8 arrières arrières petits-enfants.

En septembre 2014, un film-documentaire portant sur sa vie a été créé par la réalisatrice Jocelyne Gallant, un film intitulé « Les métiers de Doré ». Le film produit par la Maison de Production des Plateaux a capté plusieurs moments de la vie (sur plus de sept ans) de la dame qui a aussi été tisserande. On y voit une tisserande d’expérience qui travaille sur ses métiers à tisser depuis sa plus tendre enfance. Le documentaire avait d’ailleurs été présenté en grande première, dans son village natal de Saint-Fabien, le 2 novembre 2014. Avant elle, en février 2016, la doyenne de la Matapédia, sœur Lucille Tremblay était décédée à l'âge de 103 ans et 6 mois. Elle avait cumulé 78 ans de vie religieuse. La famille de Mme Gagnon-Belzile recevra les condoléances à la Maison commémorative familiale Fournier, le lundi 15 mai de 14h à 17h et de 19h à 22h.