Le cri du cœur de Donald Castonguay pour combattre la rétinite pigmentaire


Publié le 19 avril 2017

Donald Castonguay d’Amqui sollicite la générosité de la population pour financer une intervention visant à corriger la rétinite pigmentaire à Cuba.

©Photo TC Media-Jean-Francois Desaulniers

RETINITE. Un père de trois adolescents d’Amqui, Donald Castonguay lance un cri du cœur à la population pour obtenir une chirurgie visant à corriger la rétinite pigmentaire. La maladie dégénérative s’attaque à sa vision et il souhaite obtenir rapidement une intervention chirurgicale à Cuba puisque le système médical actuel ne peut remédier à son problème. 

La rétinite pigmentaire est une maladie génétique dégénérative qui rend progressivement aveugle alors que le champ visuel périphérique se réduit pour atteindre le centre de l’œil. Un traitement existe à Cuba depuis environ 20 ans mais pour l’instant, au Canada, il n’existe aucune correction permanente au problème. M. Castonguay a donc reçu un diagnostic en 1998 lors d’un examen visuel de routine et il a alors été référé à un hôpital de Québec. Devant l’impossibilité de recevoir une chirurgie au Canada, il décide de prendre le taureau par les cornes et de faire une campagne de socio-financement pour aller recevoir cette chirurgie mais à La Havane.

« Pour l’instant, au Canada, je peux faire un suivi de la progression de la rétinite. Heureusement, ma femme et mes proches me soutiennent et nous travaillons tous ensemble à réunir les fonds pour obtenir le traitement et séjourner sur place».  Bien que la maladie touche 1 Canadien sur 3500, l'Association des ophtalmologistes du Québec ne reconnait pas l'efficacité de ce traitement offert à Cuba. Malgré tout, Donald Castonguay souhaite obtenir une chirurgie puisque la rétinite l’empêche de réaliser certains rêves ou d’accomplir certaines choses. «Descendre une pente de ski à 60 kilomètres heure ou faire du vélo, l’œil ne s’adapte pas rapidement aux contours et au quotidien, il faut s’adapter au manque de luminosité », dit-il.   

 Une opération à Cuba

M. Castonguay a donc choisi le site GoFundme pour solliciter la générosité des citoyens de La Matapédia, en vue d’une chirurgie qui se déroulerait dans la prochaine année. L’agence Services Santé International qui ne se cache pas de faire du « tourisme médical » aurait aidé, depuis 2007, plus de 2000 personnes à bénéficier de diverses chirurgies, notamment celles en orthopédie, pour la scoliose lombaire et pour l’esthétique. «Il faut calculer trois semaines au total : une semaine pour les examens, une semaine pour l’opération et une semaine pour la réhabilitation. Le traitement et les trois semaines sur place coûtent 18 000$. Toutefois, avec la levée de fonds, je vise au moins 40 000$ puisqu’il faut retourner là-bas, après la chirurgie, pour faire des tests et s’assurer que la régénérescence soit complète. C’est une question de qualité de vie », ajoute-il.  Celui-ci ne serait pas le premier à tenter l’expérience à Cuba : les dirigeants de Services Santé International estiment que des Canadiens, Italiens, Allemands, Russes et patients de 35 pays ont profité de ces traitements.  Il est possible de faire un don au https://www.gofundme.com/donald-castonguay-ma-vue.